Trois-Rivières (QC)
819-379-3333
info@cenam.ca

La fragilité de la personnalité à l’adolescence

La fragilité de la personnalité à l'adolescence:
compréhension clinique et approche intégrée d'intervention

Les adolescents et adolescentes qui ont de la difficulté à se « construire » ont parfois recours aux agirs impulsifs (automutilation, repli sur soi, expression émotionnelle disproportionnée, crise d’anxiété théâtrale, restriction ou rage alimentaire, etc.) pour s’exprimer et se gérer. Parfois, ces agirs s’inscrivent dans une fragilité de la personnalité. Les comportements et attitudes, associés à une fragilité de la personnalité, peuvent déstabiliser les gens autour de ces adolescents, de même que les intervenants. Il peut s’avérer particulièrement difficile d’établir un lien significatif positif avec eux. De plus, ces adolescents peuvent résister au traitement ou même repousser les intervenants limitant ainsi l’aide qui peut leur être offerte.

 

Voici une formation d’une journée qui vous aidera à parfaire votre compréhension de la problématique ainsi qu’à mieux intervenir.

Cette formation se divise en deux volets : un premier volet vise à développer une meilleure compréhension clinique de la fragilité de la personnalité à l’adolescence, de ses impacts sur les relations, notamment celle de la relation thérapeutique. Les nuances entre le DSM-V et l’approche psychodynamique de Masterson seront abordées ainsi que la compréhension clinique des structures limites, narcissiques et antisociales. Une attention particulière sera portée aux agirs impulsifs (acting-out) et à leurs sens.

 

Le second volet de la formation propose d’outiller les professionnels au niveau des bases de la thérapie, des techniques d’intervention et des façons d’entrer en relation de façon plus efficace, thérapeutique, en tenant compte des styles d’attachement. Les approches suivantes seront abordées : 1-centrée sur le transfert ; 2- dialectique-comportementale et 3- centrée sur la mentalisation. Enfin, les participants seront invités à mettre en pratique leurs apprentissages à travers des exemples cliniques et des histoires de cas.

À qui s’adresse cette formation ?

Cette formation s’adresse à toute personne travaillant (psychologue, travailleur social, psychoéducateur, éducateur spécialisé, enseignant, étudiants dans une discipline connexe, etc.) auprès d’adolescents présentant ou chez qui l’on soupçonne une fragilité de la personnalité.

 

Cette activité de formation continue en psychothérapie est reconnue par

l’Ordre des psychologues du Québec.

No de reconnaissance de l’OPQ: RA02680-18 (6 heures)

Une attestation de participation (6 heures) sera émise aux participants ayant participés à la formation. La participation à cette formation n’autorise, en aucun temps, le participant à pratiquer la psychothérapie considérant que cet acte est réservé au membre de l’OPQ.

 

Objectifs:

  1. Acquérir une compréhension clinique de la structure fragile de la personnalité.

  2. Développer une vision plus approfondie du lien thérapeutique avec les adolescents souffrant d’une fragilité de la personnalité.

  3. Développer une meilleure compréhension des agirs impulsifs et leur sens.

  4. Développer des techniques d’intervention adaptées au style de personnalité en installation de l’adolescent et à sa façon d’entrer en relation (en faisant appel aux approches centrées sur le transfert, sur la mentalisation et la dialectique comportementale).

 

Quand ?

Le vendredi 15 novembre 2019 de 9h à 16h30

 

Lieu

Centre de formation Nicole Brouillette, 7325, boulevard Jean XX-III, Trois-Rivières, Qc.

 

Inscription

.

Pour toutes questions, écrivez à l’adresse suivante: info@cenam.ca

 

Présentation de la formatrice

La Dr. Amélie Saucier est psychologue en pédopsychiatrie au CIUSSS-MCQ depuis 2010 et fait partie de l’équipe du CÉNAM, une clinique privée multidisciplinaires à Trois-Rivières. Elle se spécialise dans l’évaluation et le traitement de la fragilité de la personnalité, des troubles de la personnalité et des problématiques d’attachement. Elle a initié un projet d’intervention auprès de groupes d’adolescents souffrant de fragilité de la personnalité ayant des services en santé mentale jeunesse ou en pédopsychiatrie. Elle se spécialise dans la psychothérapie psychodynamique axée sur le transfert (Masterson) et la psychothérapie cognitive-comportementale dialectique (Linehan). Dans le cadre de sa pratique privée, elle agit aussi à titre de superviseur clinique. De plus, elle réalise des expertises psychologiques pour la cour, auprès d’enfants et de parents, dans des contextes de conflits pour la garde parentale et autres.